Actualités

Le CHU de Marseille récompensé à New York

Le CHU de Marseille vient d’être récompensé à New York pour la mise en place de l’Institut du Mouvement et de l’Appareil Locomoteur qui a ouvert ses portes en 2011 au sein de l’Hôpital Sainte-Marguerite.

 

En effet l’ « Institute for Locomotion » vient d’intégrer le club très fermé de la vingtaine de centres orthopédiques dans le monde (carte jointe) faisant partie de « l’International Society of Orthopedic Centers ». C’est le seul en France et il rejoint aux Etats-Unis les deux plus prestigieux centres de chirurgie orthopédique que sont l’ « Hospital for Special Surgery » à New York et la « Mayo Clinic » à Rochester classés respectivement numéros 1 et 2 des 50 meilleurs hôpitaux de chirurgie orthopédique aux USA.

 

ISOC Members
 

 

Cette société s’est donnée pour mission de promouvoir les échanges d’idées et de meilleures pratiques au sein des centres de chirurgie orthopédique de premier rang dans le monde. L’objectif est de collaborer pour le traitement des patients et de développer des programmes d’éducation et de recherche afin d’améliorer les prises en charge en chirurgie orthopédique à l’échelle mondiale. Cela ouvre, pour nos hôpitaux marseillais, des perspectives uniques en matière de financement et de collaboration internationale pour la prise en charge des pathologies touchant les os et articulations telles que l’arthrose, l’ostéoporose et les pathologies traumatiques ou dégénératives liées aux activités physiques et sportives.

 

Les critères de reconnaissance de cette société sont très stricts en matière de soins, recherche et éducation et c’est grâce à son projet médical de thématisation hospitalo-universitaire de ses quatre sites hospitaliers que l’AP-HM, étroitement associée la faculté de médecine, est parvenue à ce niveau. Cela a en effet permis, dans le cas des hôpitaux Sud, l’installation de la première unité de recherche CNRS/Aix-Marseille Université au sein de l’AP-HM à l’Hôpital Sainte-Marguerite avec le groupe interdisciplinaire en biomécanique articulaire issu de l’Institut des Sciences du Mouvement de Luminy.
Le centre de chirurgie orthopédique bénéficie d’un environnement thématisé unique en France, car il dispose d’une plateforme d’imagerie ostéo-articulaire hautement spécialisée en moyens techniques et compétences médicales, du premier département de rhumatologie en France selon les classements du journal Le Point au cours des dernières années, et d’une structure de médecine et de traumatologie du sport reconnue nationalement qui a organisé récemment le congrès national à Marseille dans le cadre de Marseille capitale Européenne du Sport. Il dispose également d’une structure de plusieurs centaines de lits de rééducation avec d’une part le SSR gériatrie dans les murs de l’hôpital et d’autre part grâce à un partenariat public-privé de l’installation des cliniques Saint-Martin Sud et La Phocéane en 2014 et du centre Valmante en 2016 dans les jardins de l’Hôpital Sainte-Marguerite 

 

C’est grâce à l’ensemble de ces éléments mis en commun que l’Institut du Mouvement et de l’Appareil Locomoteur (IML) a pu ainsi être reconnu au niveau de cette structure mondiale de chirurgie orthopédique et réunir les critères d’éligibilité en matière de soins, recherche et éducation. C’est en effet plusieurs milliers d’actes de chirurgie orthopédique qui y sont réalisés chaque année dont 1500 prothèses de hanche, de genou ou d’épaule. L’Hôpital Sainte-Marguerite est le premier centre de l’AP-HM à avoir obtenu le label de Récupération Rapide après Chirurgie de la société francophone (GRACE) grâce à une équipe d’anesthésie spécialisée dans la prise en charge de la douleur et les différents  types d’anesthésie locorégionale. Il vient d’être classé par le journal Le Point comme le premier hôpital universitaire français en chirurgie prothétique du genou.

 

Dans le domaine de la recherche c’est plus de 80 publications internationales référencées en chirurgie orthopédique qui ont été produits au cours des cinq dernières années. Dans le même temps au sein du laboratoire de biomécanique et grâce à la collaboration ingénieurs, radiologues, rhumatologues et chirurgiens orthopédistes ont été soutenus plus de 20 masters de recherche et 4 doctorats d’Université.

 

En matière d’éducation le département de chirurgie orthopédique assure la formation des jeunes chirurgiens orthopédistes de Marseille et sa région  et il est l’un des très rares en France à être demandé à chaque semestre par un autre CHU de France pour y envoyer se former un interne de chirurgie orthopédique, la place étant réservée deux ans à l’avance. Enfin sur le plan international outre les visiteurs occasionnels venus d’Europe, Asie, Afrique, Moyen-Orient ou Etats-Unis, l’Institut du Mouvement et de l’Appareil Locomoteur a initié des pratiques orthopédiques satellites en Belgique, Suisse ou Italie par des chirurgiens venus se former pendant au moins un an à l’Hôpital Sainte-Marguerite.

 

Tous ces chirurgiens sont très favorablement impressionnés par l’environnement technique qu’ils s’efforcent de reproduire, car l’IML dispose d’un des blocs opératoires les plus modernes de l’AP-HM inauguré en 2011 grâce à un financement tripartite mécénat/AP-HM/collectivité départementale. Le mécénat est également à l’origine de l’installation de l’unité de recherche de biomécanique en partenariat avec Aix-Marseille Université.  Et 2018 verra une autre initiative de collaboration public-privé avec  l’ouverture d’un hôpital de jour dédié à la récupération rapide après chirurgie  orthopédique et du sportif  au sein même du bâtiment de l’Institut du Mouvement et de l’Appareil Locomoteur, l’autorisation d’installation venant d’être accordée par l’Agence Régionale de Santé à la clinique Saint-Martin Sud. Il verra également l’arrivée du service de  médecine du sport de l’Hôpital Salvator et du département médecine physique et réadaptation de l’Hôpital de la Timone qui travaille en relation avec l’UGECAM Valmante, arrivées telles que définies dans le projet médical et d’établissement du troisième  CHU de France.

 

Site Internet de l'Institut du Mouvement et de l'appareil Locomoteur (IML)