3C - Missions

Cancérologie

 

Le Centre de Coordination en Cancérologie est défini comme une cellule qualité opérationnelle, dont les missions sont de :

 

 

1. Mettre à disposition des médecins et des soignants les référentiels, thésaurus et protocoles validés et actualisés et mettre en place l’audit interne de leur utilisation

 

 

2. S’assurer de
 

  • la mise en œuvre effective de la  pluridisciplinarité en organisant et fédérant les RCP, ce qui implique un secrétariat et permet la :
  • mise à disposition des fiches RCP
  • gestion des RCP : enregistrement et/ou présentation du dossier de tous les malades en RCP qu’elle se déroule dans l’établissement ou entre plusieurs établissements ;
  • circulation de l’information médicale : échanges de données et intégration au dossier communiquant de cancérologie
  • réalisation d’audits internes pour vérifier l’enregistrement de tous les dossiers et l’adéquation des dossiers discutés en RCP ;
  • la mise en place du dispositif d’annonce ;
  • la remise à chaque patient du  programme personnalisé de soins ;

 

 

3. Informer les patients, les orienter.
 

Cette fonction pourra aussi évoluer vers un suivi plus individualisé des parcours patients, intégrant les soins de support, les soins à domicile et la coordination avec les acteurs du réseau, ainsi que les relations avec les établissements membres du pôle régional pour permettre l’accès au recours.

Des structures d’informations et de soutien des patients ont d’ores et déjà été intégrées au sein de certains établissements : Espaces de Rencontre et d’Information dédié au cancer (ERI®).
Accéder au Site de l'ERI®

 

 

4. Produire des informations sur les activités cancérologiques médico-chirurgicales et pharmaceutiques de l’établissement, qui s’appuieront notamment sur
 

  • les données d’activité PMSI
  • les délais d’attente
  • le suivi de l’utilisation des anticancéreux dans le cadre des bonnes pratiques
  • l’accès aux soins de support
  • l’accès aux essais cliniques et à l’innovation
  • l’évaluation de la satisfaction des patients et des équipes soignantes.

 

 

Ces différents éléments sont formalisés par l’établissement sous forme d’objectifs chiffrés lui permettant de mesurer son évolution. Un rapport d’activité annuel standardisé permet d’analyser les principaux paramètres de la cancérologie dans l’établissement. Il est transmis au réseau régional de cancérologie et entre dans le tableau de bord régional de suivi du plan cancer, permettant à l’ARS et aux instances nationales, Ministère de la santé et Institut national du cancer, de rendre compte de la mise en œuvre du plan cancer.