Généralités

Anatomie

Au plan topographique, le larynx de l’enfant est plus haut situé que celui de l’adulte et descend avec les années pour atteindre sa position définitive à la puberté.

 

Au plan anatomique, on distingue trois étages :

 

  • L’étage sus-glottique ou vestibule laryngé, est relativement souple et spacieux. L’épiglotte est très flaccide et a tendance à retomber sur le larynx, ce qui peut rendre l'exposition glottique difficile. A cela vient s'ajouter la forme tubulaire de l'épiglotte de l'enfant qui gêne, elle aussi, la visualisation du plan glottique.
  • L’étage glottique est constitué des apophyses vocales, des cartilages aryténoïdes et des cordes vocales. Dans sa forme générale, le larynx infantile est plus ovalaire qu'un un larynx adulte. Les cartilages aryténoïdes sont, dans un larynx pédiatrique, proportionnellement plus gros et les apophyses vocales ont une insertion plus antérieure que dans un larynx d'adulte du fait que ces structures ne grandiront que très peu, ayant déjà quasiment leur taille définitive. Par ailleurs, la forme globale du larynx passe d'un tronc de cône à sommet inférieur au début de la vie, à un parallélépipède.
  • L’étage sous-glottique est une région clé du fait qu'il constitue la zone la plus étroite du larynx chez le nourrisson et le petit enfant. Il est rigide et inextensible car délimité par l'anneau du cartilage cricoïde. Le diamètre interne moyen est d'environ 3 à 5 mm chez le nouveau-né et de 8 à 10 mm chez l'enfant âgé de 6 ans. Le chorion situé entre le cartilage cricoïde et sa muqueuse est extrêmement lâche chez le nourrisson et constitue un plan de clivage naturel facilitant la constitution et la diffusion des œdèmes.

 

Physiologie

Au plan de la fonction, le larynx permet la coexistence de trois fonctions parfois antinomiques : la respiration, la phonation, la déglutition.

 

  • La respiration est rendue possible tant de façon passive (le larynx est creux) que de façon active par les mouvements d'ouverture des cordes vocales lors des reprises inspiratoires.
  • La phonation est le résultat de la fermeture active des cordes vocales.
  • La déglutition est possible dans de bonnes conditions de sécurité car le larynx joue un rôle de sphincter en fermant les cordes vocales; plus l'enfant est petit, plus ce rôle est marqué.

 

Endoscopie

Nasofibroscopie normale
Endoscopie laryngo-trachéo-bronchique normale