Lisa, le jardin secret d'Isabelle

On imagine très bien la scène : Isabelle, encore petite, assise à la table du salon un stylo à la main, studieuse, entièrement absorbée à retranscrire sur son cahier les phrases qui tourbillonnent dans sa tête. Quelqu’un entre, elle n’y fait pas attention : « Encore à écrire à ce que je vois ! Quelle histoire tu nous inventes cette fois ? ». Isabelle a toujours aimé écrire. Toute jeune elle imaginait déjà une suite aux films ou aux livres qu’elle découvrait, aux histoires qu’on lui racontait.

« J’ai été élevée avec beaucoup de sérieux et de rigueur mais dans un environnement un peu bohème, ce qui a contribué à faire de moi quelqu’un de curieux et d’ouvert ». 
Aujourd’hui elle a à son actif huit ouvrages édités : une monographie, une biographie, un recueil de nouvelles, trois romans, deux tomes de nouvelles humoristiques… auxquels viennent s’ajouter six romans encore inédits, des chroniques musicales ou cinématographiques… sans parler des récits qui se trament et mûrissent en ce moment-même dans cet esprit prolifique !

« Tout se construit d’abord en moi. Quand je ressens le besoin d’écrire, c’est que le roman est déjà terminé ! »  



Mais ne cherchez pas, vous ne trouverez pas d’ouvrage publié sous son nom. Depuis le début, Isabelle utilise un pseudonyme : Lisa GIRAUD TAYLOR. Une manière de bien dissocier cette passion créative et sa vie professionnelle. « Ce sont deux vies différentes. C’est une question de liberté. Souvent les gens ont tendance à assimiler la vie de l’auteur à ce qu’il raconte dans ses livres, à chercher des correspondances, voire à faire l’amalgame entre l’auteur et certains de ses personnages ! Mes personnages ont leur vie propre, parfois ils refusent même d’obtempérer, et ce sont eux qui décident de la fin de l’histoire ! »

Lorsqu’elle ne prend pas la plume, Isabelle exerce les fonctions d’assistante de direction à l’AP-HM. Depuis juillet 2016, elle a intégré Marseille Immunopôle, le cluster français de l’immunologie coordonné par le Professeur Eric Vivier : C’est une expérience nouvelle. La structure est elle-même très récente et l’ambiance y est assez particulière, un peu sur le mode ‘‘start up’’, avec une sorte d’esprit de famille. On y croise beaucoup de personnes différentes. Des internes, des chercheurs souvent étrangers… tout un univers cosmopolite aussi bien en termes de cultures que de professions. Et puis ici on voit directement l’intérêt du travail mis en œuvre, ce que ça va donner sur le terrain, pour les patients ».

Un poste qui lui va comme un gant car il met en jeu une grande variété de compétences et nécessite ouverture, faculté d’adaptation et réactivité. Chez Isabelle, la curiosité est tout sauf un vilain défaut. Elle s’intéresse à énormément de choses, puise son inspiration dans la musique, le cinéma, la photographie, l’histoire aussi, qui occupe une place centrale dans sa manière d’appréhender la vie :
« Plus on maîtrise son histoire, aussi bien l’histoire personnelle, familiale, que la grande histoire, plus on peut avancer tranquillement dans la vie. Je suis très attachée au passé, à la question de la transmission. Un morceau de musique par exemple, c’est pour moi comme une boîte à souvenirs. Il en va de même pour les livres : les personnages et leur histoire nous accompagnent une partie de la vie ».


Pour en savoir plus sur Lisa GIRAUD TAYLOR :
- Découvrir d'autres portraits