Actualités

Imagerie Avenir Marseille AP-HM : quand le parc d’imagerie prend une nouvelle dimension

Publié le :
30/06/2020 à 15:47

Dans le domaine de l’Imagerie Médicale, de nouvelles solutions de gestion de parc et de services permettent une optimisation du renouvellement des équipements de radiologie et de médecine nucléaire. C’est le choix innovant  de l’AP-HM et du Pôle d’Imagerie Médicale (PIM) avec le projet Imagerie Avenir Marseille (IAM-APHM).
Après 3 années de préparation intensive par une équipe projet motivée et audacieuse, ce projet rentre désormais en phase de concrétisation. Les Hôpitaux Universitaires de Marseille vont se doter pour les
12 prochaines années, de modalités de dernière génération avec des coûts optimisés pour l’ensemble de leur parc de radiologie et de médecine nucléaire soit 111 équipements. Il s’agit d’un projet unique en Europe.

 
Le projet Imagerie Avenir Marseille (IAM-APHM), initié en 2017, permet de louer l’ensemble des équipements d’imagerie et les prestations associées à un fournisseur retenu par segment tout en développant un partenariat de formation et d’enseignement.
Cette procédure permet d’adapter le renouvellement du parc aux besoins médicaux de façon prospective, en apportant la réponse la mieux adaptée aux besoins de santé des patients de notre institution sur chaque site,  en respectant une enveloppe financière définie.

L’AP-HM a opté pour une segmentation de l’offre, IAM-APHM comprend ainsi 7 segments qui bénéficient chacun d’un loyer linéaire lissé sur la durée du contrat : radiologie conventionnelle, radiologie interventionnelle, scanner, IRM, échographie, gamma caméra, TEP.

Il s’agit d’un changement fondamental de paradigme dans la gestion des équipements de radiologie et de Médecine nucléaire de l’AP-HM.
 
Un projet innovant rigoureusement orchestré
 
Le projet IAM AP-HM,  l’un des plus gros projets européens du moment en imagerie, fait partie intégrante du projet de transformation et de modernisation de l’AP-HM.
Il a nécessité 3 ans de préparation, 7 appels d’offre concomitants, mobilisant Soignants (Radiologues, médecins nucléaires et cadres de santé paramédicaux), ingénieurs experts hospitaliers et administratifs, juristes, financiers  et directeurs de l’institution, dans une coopération et une dynamique collective inédite.

L’équipe coordonnatrice du PIM (Pr Jean-Michel Bartoli, Robert Valette et Delphine Secondi), Monsieur Gilles Halimi directeur de projet et Marie Helene Fortin, chef de projet et les représentants des Directions Fonctionnelles concernées (services biomédicaux, achats, travaux, affaires juridiques, affaires financières, services numériques) ont participé à toutes les réunions de préparation et à toutes les auditions des candidats.



Le contrat  prendra effet le 1er juillet 2020… date d’installation des premières machines. Il concerne plus d’une centaine d’équipements qui vont être renouvelés dans les 3 ans, par le biais de 7 contrats de Location-Maintenance de 12 ans, gérés en parallèle et assortis de prestations structurantes, toutes monitorées et pilotées en concertation continue avec les industriels partenaires sur la durée du contrat.
L’AP-HM disposera durant toute la durée du contrat, d’un plateau technique de radiologie et médecine nucléaire de dernière génération, en adéquation constante avec les thématiques médicale de chaque site de l’AP-HM (de l’équipement de routine clinique à l’équipement le plus innovant).

Les personnels soignants et biomédicaux bénéficieront de formations leur permettant d’utiliser et de maintenir les équipements de façon optimale.
Par ailleurs, l’AP-HM portera l’innovation et ses compétences vers d’autres structures hospitalières et d’autres équipes médicales et paramédicales, avec un rayonnement  régional, national et international par le biais de l‘enseignement aux tiers et de l’accompagnement scientifique.
 

IAM - Les acteurs par segment
 
Chaque segment est placé sous la responsabilité d’un médecin qui a géré le segment pour le Dialogue Compétitif et l’Appel d’offre puis pour la durée du contrat de façon transversale et sur tous les sites :

Pr Christophe Chagnaud, Radiologie conventionnelle
Pr Vincent Vidal, Radiologie Interventionnelle
Pr Thomas Le Corroller, Echographie
Pr Alexis Jacquier, Scanner
Pr Kathia Chaumoitre, IRM
Pr Eric Guedj, pour les 2 segments de médecine nucléaire

En dehors de IAM, la DSN travaille en parallèle à la mise au point d’un marché sur les logiciels de post-traitement avancé sous la responsabilité du Pr Pierre Champsaur et de Madame Lorette Giraud.

Chaque chef de segment est secondé par un cadre du PIM et un ingénieur Biomédical.

 

En savoir plus : télécharger le dossier de presse