Recherche clinique et innovation - Structures : C.R.B.

Photo d'un congélateur - Recherche - Hôpital Marseille

 

La tumorothèque et la banque de muscle :
des ressources biologiques au service des patients et des chercheurs

 


 

 


 

Présentation générale

 

La biobanque de l’AP-HM (responsable médical : Pr D. FIGARELLA-BRANGER) assure la réception, le stockage et la cession des échantillons cryoconservés (la cryoconservation permettant une meilleure conservation de certains constituants cellulaires) et prélevés dans le cadre des soins. Elle abrite la tumorothèque et la banque de muscles de l’AP-HM.
La biobanque de l’AP-HM a été créée suite à l’appel d’offre DHOS Tumorothèque 2002. Elle est autorisée depuis 2008 sous le numéro 2008-70, puis 2013-1786  par le Ministère d’Enseignement Supérieur et de la Recherche, pour céder des prélèvements dans le cadre de projets de recherche.

 

Cette tumorothèque a une double vocation, cryoconservation dans le cadre du soin (finalité sanitaire) et comme centre de ressources biologiques (finalité de recherche).

Dans le cadre du soin, outre la cryoconservation des prélèvements concernant les patients de l’AP-HM, elle a également la mission de cryoconserver des prélèvements provenant de structures hors AP-HM et ceci dans le cadre de conventions pré-établies entre les structures régionales concernées et l’AP-HM.

La biobanque de l’AP-HM travaille en partenariat avec les filières de soins. Elle est dotée d’un comité scientifique et travaille en étroite collaboration avec la Direction de la Recherche et de l’Innovation.

La biobanque de l’AP-HM a été certifiée ISO 9001 du 31 mars 2010 à 2013 (responsable assurance qualité, Mme Karine ACHACHE). Une nouvelle démarche de certification est en cours dans un cadre plus large de certification de plusieurs CRB de l’AP-HM.

Sous l’impulsion du cancéropôle PACA, une tumorothèque virtuelle proposant un catalogue des échantillons stockés dans les trois tumorothèques labellisées de PACA (tumorothèque de l’AP-HM, tumorothèque de l’institut Paoli-Calmettes et tumorothèque du centre hospitalier de Nice et du centre Antoine Lacassagne) et cessibles pour la recherche a été créée. Elle est interrogeable à distance grâce à une plateforme Web : www.biobank-paca.com

Les principales collections cryopréservées sont représentées par la neurooncologie, l'O.R.L., les pathologies urologiques et thoraciques et les sarcomes.

 


 

Finalité de soins et finalité de recherche :
quelles différences ?

 

Les prélèvements sanitaires sont ceux qui feront l’objet de techniques moléculaires pour la détection de biomarqueurs (biomarqueurs diagnostiques, pronostiques ou prédictifs de la réponse à certaines thérapeutiques). Ces analyses génèrent un compte-rendu qui permettra d’aider le clinicien dans le choix du traitement le plus approprié pour le patient (bénéfice individuel direct). Du fait des progrès des techniques moléculaires, de nombreux marqueurs qui nécessitaient un prélèvement cryoconservé peuvent actuellement être recherchés sur des prélèvements fixés et conservés dans les services d’Anatomie Pathologique. Ainsi le listing des tumeurs qui doivent être conservées à visée sanitaire, et certaines règles de bonnes pratiques font l’objet de révisions régulières par des comités d’experts sous l’égide de l’Institut National du Cancer (INCa), www.e-cancer.fr .

 

Bien que prélevés dans le cadre du soin, certains prélèvements pourront être utilisés pour la recherche (requalification) et pourront être cédés à des équipes de recherche pour la réalisation de travaux qui ne génèrent pas de compte-rendu et n’ont pas un intérêt direct pour le patient mais permettront à terme de progresser dans la compréhension des maladies et de trouver par exemple de nouveaux traitements. Il s’agit d’un bénéfice indirect, collectif, pour faire progresser la science. Seuls les prélèvements pour lesquels les patients ont signé un consentement et qui sont en quantité suffisante pourront être utilisés à des fin de recherche.

 

 

 Formulaire d'information et de consentement - Adulte (document PDF)

 Formulaire d'information et de consentement - Enfant (document PDF)

 Fiche de traçabilité des prélèvements pour mise en CRB (document PDF)

 

Le cancéropôle PACA diffuse régulièrement des plaquettes d’information à l’usage des patients

 



 

Mise en place des circuits de collecte

 

La cryoconservation à des fins de recherche exige des conditions de qualité suffisante des échantillons, associées à des exigences éthiques (comme la récupération des consentements). Ainsi, toute filière de soin souhaitant mettre en place un nouveau circuit de collecte doit en informer le responsable médical de la biobanque et un contrat est alors rédigé entre les deux parties, précisant les engagements de chacun.

 

Tout prélèvement destiné à la biobanque doit être accompagné du consentement du patient et de la fiche de traçabilité n°éditique TLF097.

 


 

Cession des échantillons

 

Les demandes de cession dans le cadre de projet de recherche sont examinées par le comité scientifique de la tumorothèque après vérification de la disponibilité des échantillons et rédaction d’un projet de recherche par le demandeur. La cession des échantillons peut se faire dans un délai de 30 jours. Dans le cadre de cession hors AP-HM un contrat entre les deux parties est signé. Pour les cessions à visée sanitaire une procédure simplifiée est disponible.

Lors du déstockage, les contrôles qualité font l’objet de contrats entre la biobanque et le service d’anatomie pathologique et de neuropathologie d’une part pour le contrôle morphologique et entre la biobanque et le service de transfert d’oncologie biologique d’autre part pour la réalisation de produits dérivés (ADN) le cas échéant.

Les formulaires de cession (intra AP-HM) et les formulaires de consentement sont disponibles sur intranet dans les dossiers publics Outlook :

Dossiers publics > Tous les dossiers publics > Centre de Ressources Biologiques AP-HM > Biobanque – Tumorothèque et Banque de muscles. 

 


 

Contacts

 

 Pr Dominique FIGARELLA-BRANGER, responsable médical : dominique.figarella-branger@ap-hm.fr

 Karine ACHACHE, responsable qualité : karine.achache@ap-hm.fr

 Soutsakhone TONG, responsable technique : soutsakhone.tong@ap-hm.fr , bcb-tumorotheque@ap-hm.fr

 Émilie DENICOLAÏ, référent scientifique des cessions

 

 


 

Schéma général de fonctionnement

Schéma général de fonctionnement de la tumorothèque de l'AP-HM