Centre Spécialisé de l'Obésité PACA Ouest

Techniques de chirurgie bariatrique

Les différentes interventions chirurgicales

 

 

 

Anneau gastrique
Sleeve gastrectomie
By-pass gastrique

 

Schéma anneau gastrique


Technique restrictive
 
Schéma sleeve gastrectomie
 
Technique restrictive
 
Schéma by-pass gastrique

Technique restrictive et malabsorptive
Principe
Un anneau est placé autour de la partie supérieure de l’estomac, délimitant ainsi une petite poche. Consiste à retirer les 2/3 de l’estomac et, notamment, la partie contenant les cellules qui sécrètent l’hormone stimulant l’appétit (ghréline). L’estomac est réduit à un tube vertical et les aliments passent rapidement dans l’intestin. Permet de diminuer à la fois la quantité d’aliments ingérés (la taille de l’estomac est réduite à une petite poche) et l’assimilation de ces aliments par l’organisme, grâce à un court-circuit d’une partie de l’estomac et de l’intestin. Les aliments arrivent directement dans la partie moyenne de l’intestin grêle et sont donc assimilés en moindre quantité.

Caractéristiques

Seule technique ajustable
Diminue le volume de l’estomac et ralentit le passage des aliments dans l’estomac.
 
Intervention définitive
Ralentissement du passage des aliments dans l’estomac
Effet sur la faim (Ghréline)
Intervention définitive
Ralentissement du passage des aliments dans l’estomac
Effet sur la faim (Ghréline)
Digestion incomplète des aliments
Dumping syndrome
Mortalité liée à l’intervention
0.1% Environ 0,2% 0,5%
Durée d’intervention
30 minutes à 1h30 1h à 2h 1h30 à 3h
Durée d’hospitalisation
2 à 3 jours 4 à 8 jours 5 à 10 jours
Perte de poids moyenne
De 40 à 60% de l’excès de poids* (environ 20 à 30 kilos) De 45 à 65% de l’excès de poids* (environ 25 à 35 kilos) De 70 à 75% de l’excès de poids* (environ 35 à 40 kg)
Principales complications
- Problèmes liés au boîtier : infections, déplacement du boîtier sous la peau, douleurs au niveau de l’emplacement du boîtier, rupture du tube reliant le boîtier à l’anneau
- Glissement de l’anneau pouvant entraîner des vomissements voire l’impossibilité de s’alimenter
- Troubles de l’œsophage
- Lésions de l’estomac provoquées par l’anneau
- Ulcères, fuites ou rétrécissements au niveau de l’estomac restant, saignements
- Carences nutritionnelles possibles
- Remontées acides et inflammations de l’œsophage
- Dilatation de l’estomac
- Ulcères, fuites ou    rétrécissements au niveau de la jonction entre l’estomac et l’intestin, saignements, occlusion de l’intestin
- Carences nutritionnelles
- Hypoglycémies après le repas, dumping syndrome
Suivi médical
Très contraignant Moyennement contraignant
Attention toute fois au risque de carences vitaminiques
Contraignant : supplémentation vitaminique nécessaire à vie

 

* Après la chirurgie, on estime souvent l’efficacité en terme de perte d’excès de poids (PEP). Il s’agit de la proportion de poids perdu par rapport à l’excès de poids initial estimé.

 

Pour connaître son excès de poids, il faut déduire de son poids avant chirurgie, le poids que l’on ferait si on avait un IMC à 25 kg/m2. Ainsi,

 

 

Prenons l’exemple d’un patient qui mesure 1m73 et pèse 121 kg avant chirurgie.

 

 

Si ce patient perd 23kg en post-chirurgie, on dira qu’il a perdu 50% de son « excès de poids » puisque :