Vérification de la conformité des échantillons à la réception

 

La conformité du prélèvement est vérifiée par le technicien de la réception avant enregistrement.  Si tout est conforme, le déposant renseigne le cadre inférieur grisé avec son nom écrit lisiblement et le technicien signe.

 

Deux types de non conformités peuvent être identifiés.

 

1. Non-conformité majeure

 

La non-conformité majeure (NCM) entraîne le refus du prélèvement en raison d'une prise en charge impossible ou d'une demande non destinée au service.

Le refus doit être justifié et le service demandeur informé.

 

Afin d'éviter toute non-conformité majeure, les services prescripteurs doivent vérifier l'orientation à donner à leurs prélèvements.

Pour rappel,

  • les prélèvements que le service d'ACPNP accepte sont listés dans la page d'accueil des service d'ACP de l'AP-HM, orientation validée par les 2 services d'ACP,
  • les prestations assurées par le service sont détaillées dans le catalogue des prises en charge.

 

1.1. Traçabilité
 

 

Ces non-conformités font l’objet d’un enregistrement.
Cet enregistrement dans le logiciel du service, avec édition d'un compte-rendu,  permet de garder une trace de la réception des prélèvements, avant leur retour au service préleveur ou leur réorientation.
 

Le technicien coche la case « Refusé » et suit la conduite à tenir (CAT) Gestion des NCM à la réception (réseau AP-HM uniquement).
Dans la mesure du possible, le déposant est retenu jusqu’à ce que la CAT appropriée soit établie, pour éventuellement repartir avec le bon et le(s) prélèvement(s). 
Le réacheminement passant par un centre de tri suit le même parcours que celui de l’acheminement initial. 

 

1.2. Cas particuliers

 

Toute dérogation aux accords d'orientation rappelés ci-dessus doit faire l'objet d'une entente préalable entre le prescripteur et/ou préleveur, et le pathologiste destinataire.
Au cours de toute entente pour une orientation inhabituelle, le prescripteur devra préciser :

  • le nom et le prénom du patient
  • le type de prélèvement
  • la date de réception
  • les modalités d'acheminement

afin que le destinataire transmette ces données à la réception du service.

 

Le jour du prélèvement, le prescripteur devra :

  • utiliser un bon dédié ACPNP
  • mentionner sur le bon le nom du pathologiste qui a donné son accord

 

2. Non-conformité mineure

 

La non-conformité mineure (NCm) n’empêche pas la réalisation de certaines techniques au sein du service.
Le prélèvement sera enregistré après vérification des informations pouvant justifier un appel téléphonique au service demandeur.
Le technicien coche la case « Accepté » et suit la CAT Gestion des NCm à la réception (réseau AP-HM uniquement)